Représentant(e)-pays pour la Côte d’Ivoire

Reporting to: Représentante régionale principale

Location: Abidjan, Côte d’Ivoire

Application closing: 10 Novembre, 2021

Contexte

Interpeace est une organisation internationale de consolidation de la paix qui vise à renforcer la capacité des sociétés à gérer elles-mêmes les conflits de manière durable et non violente. Interpeace conçoit et réalise son travail selon les spécificités de chaque contexte, en partenariat avec les partenaires et les communautés locales, sur la base de consultations et de recherches approfondies. Interpeace s’assure également que les processus de gestion des conflits et de changement qu’elle soutient sont intégrés à tous les niveaux de la société, y compris les communautés locales, la société civile, le gouvernement et la communauté internationale (ce que nous appelons l’approche “Track 6“).

A l’origine, Interpeace a été créée par les Nations unies et reste encore aujourd’hui son partenaire stratégique. Au-delà de la consolidation de la paix sur le terrain, Interpeace aide également la communauté internationale – en particulier l’ONU – à soutenir plus efficacement les efforts de consolidation de la paix dans le monde entier. Cela inclut le développement d’une réflexion innovante sur les politiques et les pratiques en la matière.

Interpeace a son siège à Genève et dispose de bureaux dans le monde entier.

Pour de plus amples informations sur Interpeace, veuillez consulter le site www.interpeace.org

Poste au sein de l’organisation

Le/La représentant(e)-pays est membre de l’unité de gestion des programmes (Programme Management Unit) qui gère et met en œuvre tous les programmes actifs et en cours d’Interpeace dans le monde. L’unité de gestion des programmes est dirigée depuis le siège à Genève, bien que les membres de l’équipe soient basés dans divers endroits, notamment en Afrique de l’Est et centrale, en Afrique de l’Ouest, en Europe et dans la région MENA.

Le/La représentant(e)-pays rend compte à la représentante régionale senior et il/elle dirige et supervise l’ensemble du personnel du programme d’Interpeace en Côte d’Ivoire. Le/La Représentant(e)-pays contribue également au développement et au maintien des relations institutionnelles dans le pays.

Le/La représentant(e)-pays est responsable de l’identification et de la création de nouveaux programmes, projets et initiatives. Ainsi, il/elle fait progresser le mandat et les objectifs d’Interpeace en Côte d’Ivoire. Il/Elle s’assure également que les nouveaux projets ont le potentiel de produire un impact durable et positif, qu’ils répondent aux standards de haute qualité de l’organisation, et qu’ils sont guidés par une réflexion stratégique interne ainsi qu’une cohérence profonde avec le contexte local.

À ce titre, le/la représentant(e)-pays s’appuie sur le soutien et les relations avec ses collègues des équipes de gestion des programmes, de développement des programmes ainsi que ceux de l’équipe opérations globales. Il/Elle entretient également des liens avec d’autres entités comme l’équipe chargée des politiques pour l’apprentissage et le soutien du suivi et évaluation.

Objectif et aperçu général

Le/la représentant(e)-pays assure l’unité de la mission, la cohérence des politiques et des programmes, ainsi qu’une gestion optimisée de ces derniers – y compris concernant la transparence et la responsabilité budgétaire pour l’ensemble des programmes d’Interpeace en Côte d’Ivoire. Plus spécifiquement, il/elle:

  1. Assure la direction et la coordination du personnel de gestion des programmes, et soutient la mise en œuvre de l’orientation stratégique et l’exécution des programmes en Côte d’Ivoire pour permettre à Interpeace d’implémenter son mandat.
  2. Conformément aux priorités de l’organisation, il/elle développe la portée et l’ampleur du portefeuille-pays afin d’assurer la pertinence d’Interpeace et de son travail selon le contexte local.
  3. Supervise les programmes existants en assurant une réalisation de haute qualité pour tous les résultats, selon les délais et les conditions de gestion budgétaire et financière prescrits.
  4. Développe et maintient des relations au niveau stratégique et programmatique avec les partenaires, les donateurs, le gouvernement et les autorités nationales et autres acteurs nécessaires au développement et à la gestion des programmes d’Interpeace en Côte d’Ivoire.
  5. Agit en tant que Chef(fe) de bureau en assurant une gestion transparente et efficace des ressources humaines et financières, et est le/la responsable ultime de la sécurité du personnel et des biens d’Interpeace.

Devoirs et responsabilités

Les fonctions du/de la représentant(e)-pays couvrent 5 domaines :

  1. L’engagement stratégique
  2. La gestion et le développement des programmes
  3. La gestion – la cohérence institutionnelle
  4. La représentation
  5. La gestion du personnel et des ressources

L’engagement stratégique

  • Identifie et propose des dimensions de niveau national pour la stratégie programmatique d’Interpeace.
  • Détecte et identifie en avance de nouvelles opportunités.
  • Identifie les moyens de développer le portefeuille-pays ainsi que de maximiser son impact.
  • Coordonne et soutient des rapports réguliers à l’attention des collègues et de la direction d’Interpeace sur les facteurs et les changements pertinents dans le contexte du pays et des programmes.
  • Contribue à l’élaboration, au suivi, à la révision et à la mise en œuvre de la stratégie du programme-pays d’Interpeace, conformément au plan stratégique global d’Interpeace.
  • Assure le leadership conformément aux valeurs, à la vision et à la mission d’Interpeace au niveau du pays.
  • Identifie et développe des propositions de projets, s’assure de leur gestion et pilote l’engagement d’Interpeace avec ses partenaires stratégiques afin que l’impact, la pertinence et la valeur du travail de l’organisation soit renforcés.
  • Contribue au développement et au maintien d’un cadre stratégique pour les relations institutionnelles d’Interpeace.
  • S’engage au niveau Track 1 pour assurer le bon positionnement politique du programme auprès des autorités nationales.

La gestion et le développement des programmes

  • Identifie et conseille sur le renouvellement des programmes existants au niveau du pays et au niveau régional.
  • Considère et réalise en temps voulu des options garantissant des financements pour la prolongation de programmes dans les cas où cela est pertinent
  • Soutient la formulation de nouvelles propositions en coordination avec l’unité de gestion du programme et l’équipe du pays, y compris en contribuant à la rédaction des propositions.
  • Dirige la préparation de la cartographie des acteurs visant à améliorer la capacité d’Interpeace à développer des relations et une programmation innovante.
  • Surveille les opportunités de financement, en particulier auprès de sources nouvelles et diverses, informe les collègues d’Interpeace des opportunités pertinentes et coordonne les efforts d’engagement au niveau du pays.
  • Supervise et coordonne le portefeuille de programmes afin de garantir le plus haut niveau de qualité et de responsabilité des projets.
  • Supervise le développement et la mise en œuvre des programmes au niveau national et régional ; identifie les obstacles potentiels et existants à la réalisation des programmes par le biais d’un suivi continu des changements dans les priorités des pays hôtes et des donateurs.

La gestion –  la cohérence institutionnelle

  • Responsable de la conformité du travail programmatique d’Interpeace dans le pays selon les standards de contrôles internes de l’organisation, y compris les processus décisionnels et autres exigences institutionnelles.
  • Supervise et promeut un partage fluide de l’information et la coordination entre les équipes de programmation, de gestion des ressources et d’appui aux programmes.
  • Fournit des notes d’information hebdomadaires sur le travail dans le pays à la représentante régionale principale et, le cas échéant, au siège.
  • Analyse les tendances politiques, sociales et économiques. Il/Elle dirige le développement, l’analyse stratégique, la planification et l’évaluation des activités des programmes et conseille politiquement la gestion des projets dans un contexte changeant.
  • Facilite la gestion des connaissances par l’identification des meilleures pratiques et des leçons apprises afin d’assurer une réalisation du travail plus complète et efficace. Il/Elle coordonne le développement de connaissances intra-programmatiques au niveau du bureau du pays et la réalisation de services en la matière.
  • Collabore avec l’unité Global Policy, Learning and IPAT pour contribuer aux processus d’apprentissage d’Interpeace au niveau global ; au travail d’Interpeace visant à rapprocher la théorie et la pratique dans le domaine de la consolidation de la paix et à toute autre initiative menée par l’unité.
  • Développe la visibilité du programme et la communication externe, en collaboration avec l’unité Partenariats stratégiques et communication.

Représentation

  • Selon les besoins, il/elle s’engage régulièrement auprès du gouvernement et des autorités nationales dans le cadre de la stratégie d’Interpeace dans le pays et pour maximiser l’impact du programme pays.
  • Représente l’organisation selon les besoins et renforce les relations avec les autorités gouvernementales au niveau ministériel et vice-présidentiel, les missions diplomatiques, les donateurs, les organisations internationales, les organisations non gouvernementales, l’équipe du pays des Nations unies, le secteur privé et les médias publics.
  • Gère et contribue à l’engagement occasionnel avec les médias, si nécessaire, et conformément à la politique de communication d’Interpeace.
  • Conseille les autorités de haut niveau ainsi que les donateurs sur les politiques et les approches qui font partie du portefeuille d’Interpeace en Côte d’Ivoire.
  • Engage et soutient les relations avec les partenaires de mise en œuvre, tout en fournissant également une orientation stratégique, un renforcement des capacités et un soutien programmatique pour assurer un niveau élevé de coordination et de convergence dans l’ensemble du programme pays.

La gestion du personnel et des ressources

  • Opérationnalise le développement et supervise la stratégie et les plans opérationnels du bureau du pays, y compris les questions techniques, budgétaires, administratives et de sécurité.
  • Crée un environnement de travail propice à l’apprentissage et à l’innovation, où les membres du personnel réalisent leur potentiel, en faisant preuve d’un comportement et d’une attitude non discriminatoires et respectueux de l’égalité des genres.
  • Supervise et renforce les capacités du personnel, l’amélioration des structures du personnel, l’amélioration de la communication et des responsabilités, la résolution des tensions et la recherche d’opportunités pour le développement du personnel.
  • Responsable du budget du programme et des finances du portefeuille du pays.

Qualifications:

Il s’agit d’un poste ouvert uniquement aux candidats de nationalité ivoirienne possédant les qualifications et l’expérience requises, un diplôme d’enseignement supérieur, et parlant couramment l’anglais et le français. Les femmes sont fortement encouragées à postuler.

L’expérience et les qualifications pertinentes incluent :

Éducation

  • Diplôme d’études supérieures en lien avec les questions de paix, en sciences sociales ou politiques ou dans d’autres domaines pertinents.

Expérience

  • Sept ans d’expérience dans le domaine de la consolidation de la paix, de la politique et/ou du développement, avec des responsabilités croissantes en matière de gestion.
  • Expérience dans un poste similaire en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest.
  • Efficacité démontrée et expérience substantielle dans la planification à court et à long terme, dans la gestion des finances, du personnel et des programmes dans des organisations internationales interculturelles.
  • Expérience avérée dans la résolution de conflits/la consolidation de la paix, le plaidoyer, la gestion de partenariats, la rédaction de propositions et la gestion de programmes.
  • Expérience avérée dans l’engagement de parties prenantes de haut niveau, dans la médiation et dans la négociation politiques, et dans le plaidoyer au plus haut niveau
  • Accès avéré à un vaste réseau d’acteurs politiques ivoiriens et de parties prenantes au plus haut niveau.

Compétences

  • Capacité avérée à hausser le profil d’une organisation, à établir des liens stratégiques avec des agences gouvernementales, des donateurs et d’autres agences internationales, et à utiliser les médias pour se faire connaître.
  • Connaissance avancée des questions et des méthodes contemporaines de consolidation de la paix ; et capacité démontrable à anticiper les besoins émergents et à les intégrer rapidement dans la définition des programmes prioritaires.
  • Compétences bien établies et avérées en matière d’organisation et de planification ; connaissance et expérience approfondies de la gestion du cycle de projet, y compris l’utilisation d’outils de planification et de gestion de projet.
  • Des compétences excellentes en matière de rédaction et de communication en anglais et en français sont requises
  • Excellente connaissance des principes de gestion relatifs aux organisations multiculturelles et complexes.
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel et à faire preuve d’un comportement et d’une attitude non discriminatoire et respectueux de l’égalité des genres.
  • Solides compétences en matière de négociation et diplomatie
  • Excellentes connaissances du contexte politique et sécuritaire actuel en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest.

Compétences d’Interpeace

  • Collaboration et tissage de relations
  • Communication
  • Motivation pour les résultats
  • Adaptabilité et apprentissage continu
  • Respect de la diversité

Comment Postuler 

Les candidats intéressés et qui remplissent les conditions sont invités à soumettre leurs dossiers par courrier électronique à l’adresse suivante : recruitment-wa@interpeace.org au plus tard le 10 Novembre 2021. Pour que votre candidature soit prise en considération, la mention ” Représentant(e)-pays pour la Côte d’Ivoire ” doit figurer dans l’objet du courriel de candidature et le dossier de candidature devra comprendre obligatoirement :

  • Un curriculum vitae complet
  • Une lettre de motivation
  • Un document retraçant les réponses aux questions suivantes :
  1. Avez-vous déjà fait l’objet d’une condamnation pénale ou d’une sanction pénale ou administrative par une autorité compétente ? Dans l’affirmative, veuillez préciser :
  2. Avez-vous déjà été licencié ou séparé (par exemple, résiliation de contrat, licenciement, non-renouvellement) ou soumis à une mesure ou une sanction disciplinaire par votre employeur pour fraude, harcèlement moral, harcèlement sexuel, exploitation ou abus sexuel ?
  3. . Avez-vous déjà démissionné alors que vous faisiez l’objet d’une enquête ou d’une procédure disciplinaire ?

Ce document doit comporter à la fin la déclaration d’accord suivante :

  • Je confirme l’exactitude des informations fournies, étant entendu qu’Interpeace procédera à une vérification des références pour contrôler les informations pertinentes.
  • Je comprends que si des informations fausses ou trompeuses sont fournies dans ma candidature, ou si des faits matériels sont supprimés, je ne peux pas être employé, ou si je suis employé, je peux être licencié.

 

Interpeace valorise la diversité de son personnel et vise à atteindre l’égalité des genres à la fois par la parité à tous les niveaux de l’organisation et par la promotion d’une dimension de genre dans tous ses travaux. Nous accueillons les candidatures de femmes et d’hommes, ainsi que de personnes handicapées.