Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Des élections locales historiques au Puntland ouvrent la voie à la démocratisation de la Somalie

8 décembre, 2021
Est. Reading: 3 minutes

Pour la première fois depuis plus d'un demi-siècle, trois districts de l'État du Puntland en Somalie ont organisé le 25 octobre dernier des élections avec le principe d’« une personne, une voix ».

Les élections récemment organisées au Puntland établissent un précédent historique vers un processus plus démocratique, où les citoyens eux-mêmes peuvent élire leurs dirigeants. Actuellement, les chefs du gouvernement somalien sont désignés lors de scrutins indirects, les représentants des clans élisant des parlementaires qui votent ensuite pour les principaux représentants du pays.

« La participation et la jubilation de la population étaient vraiment profondes », a déclaré le représentant d'Interpeace pour la Somalie, Ahmed Abdullahi. « On pouvait sentir qu'il y avait une forte reconnaissance de l'importance du processus historique, une reconnaissance que cela ouvrira la voie à la démocratisation de la Somalie ».

« Une personne, une voix »

Les efforts des deux dernières décennies ainsi que la prise de conscience et l'engagement accrus de la société civile ont créé les conditions et la demande pour des élections anticipées réussies. Il y avait également une forte volonté politique de la part des dirigeants du Puntland, en particulier du bureau du président Said Abdullahi Deni, démontrant le soutien de l'élite politique et la reconnaissance de la demande de leur peuple.

Le président de la Commission électorale de transition du Puntland (TPEC), Guled Salah , a souligné à quel point ces élections sont le produit de nombreuses années de travail. « La première et la seconde TPEC ont enraciné le processus de démocratisation du Puntland, en rédigeant les lois et directives électorales nécessaires. Cependant, ces commissions ont été confrontées à d'énormes défis et les élections "une personne, une voix" ne se sont pas concrétisées », a déclaré ce responsable de la gestion et du déploiement du scrutin local. "Maintenant, une décennie plus tard, la vision du suffrage universel a été réalisée dans trois districts et nous avons l'intention de finaliser les 47 districts restants d'ici la mi-2022".

“The first and the second TPEC rooted Puntland’s democratization process, drafting necessary electoral laws and guidelines. However, the commissions faced enormous challenges and ‘one person, one vote’ elections did not materialize,” said the Chair of TPEC, responsible for the management and rollout of Puntland’s local government elections. “Now a decade later, the vision of universal suffrage was achieved in three districts and we intend to finalize the remaining 47 districts by mid-2022.“

Au-delà de leur importance historique, les élections municipales visent à informer sur la manière dont les scrutins législatifs et présidentiels au niveau des États seront menées, ainsi qu'à jeter les bases du suffrage universel fédéral en 2025. Le succès continu des élections ultérieures du district de Puntland sera essentiel pour préparer la voie à une approche des processus électoraux du bas vers le haut de la société.

Inclusion et cohésion sociale vers la légitimité électorale

Les récentes élections ont recueilli un soutien important de la population, notamment des jeunes et des femmes. Plus de 28 000 personnes ont voté à Eyl, Ufeyn et Qardo, élisant démocratiquement 87 membres des conseils, dont 23 femmes. Plus de 51 % des électeurs inscrits étaient des femmes et les jeunes représentaient également plus de la moitié des voix dans les trois municipalités.

Le système de suffrage universel a également permis aux communautés déplacées d'autres régions du pays d'exercer leurs droits de vote et de briguer des postes publics comme le prescrit la Constitution. Muhsin Abdullahi, un déplacé interne qui figurait parmi les candidats, faisait partie des conseillers élus à Qardo.

Interpeace et son partenaire de longue date, le Puntland Development and Research Center (PDRC), ont poursuivi leurs efforts pour jeter les bases des élections locales en renforçant la cohésion sociale et en augmentant la confiance entre l'État et la société.

Ces efforts ont été essentiels pour créer les bonnes conditions et un environnement propice à la participation du public au processus de gouvernance et soutenir les infrastructures de paix qui ont permis la tenue d'élections crédibles et légitimes.

« Interpeace est le partenaire le plus ancien de la TPEC et a été le pionnier du soutien aux processus démocratiques au niveau de la base au Puntland et a appuyé les premiers commissaires électoraux à partir de 2012 », a déclaré le président Salah. L’organisation « a contribué à jeter les bases de ce cheminement démocratique. »

Construire une dynamique à l'horizon 2025

Interpeace et ses partenaires continueront à travailler avec la TPEC pour garantir la tenue d'élections transparentes et inclusives lors de la prochaine phase. Dans le cadre de son soutien, elle a accueilli les membres de celle-ci à Genève du 30 novembre au 4 décembre 2021 pour un voyage d'étude, afin d'apprendre et d'échanger des expériences avec un certain nombre de parties prenantes et d'experts sur la démocratisation et les processus électoraux.

Parmi les institutions rencontrées se trouvaient notamment l'Initiative pour l'intégrité électorale de la Fondation Kofi Annan, les autorités électorales cantonales de Genève et l'Institut du fédéralisme. La commission a également rencontré la communauté somalienne à Genève pour solliciter son soutien dans le cadre de ses efforts continus pour amener la diaspora à contribuer financièrement au processus électoral.

« Le principal défi maintenant est de maintenir et de s'appuyer sur la volonté politique des diverses parties prenantes, y compris le public », a déclaré M. Abdullahi. « Il y a 47 autres districts du Puntland qui se préparent pour des élections et cela pose de grands défis logistiques et de ressources. Pour que cela se produise, une collaboration et une coordination significatives entre tous les partenaires sont primordiales ».