Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Renforcer et pérenniser la paix : l'OIT et Interpeace s'efforcent d'élargir les approches mondiales réactives à la paix

10 décembre, 2021
Est. Reading: 3 minutes

L'Organisation internationale du travail (OIT) a signé un protocole d'accord avec Interpeace visant à « opérationnaliser les programmes de l'OIT établis sur l’analyse des conflits et réactifs à la paix ».

Celui-ci cherche également à encourager une collaboration plus étroite entre les deux organisations autour du nexus humanitaire-développement-paix. Le nexus reconnaît que les approches politiques et programmatiques de l'emploi, du travail décent et d'autres interventions dans les zones de conflit ne devraient pas « nuire », mais renforcer les perspectives de paix.

Le protocole d'accord est conforme à l’agenda des Nations Unies pour une paix durable, qui relève que l'obtention de résultats en matière de développement et la réduction des besoins humanitaires dépendent de la prévention et de la transformation des conflits violents.

Le secrétaire général de l'ONU a appelé toutes les entités des Nations Unies à intégrer les approches pour une paix durable dans leur planification stratégique.

“We know that there won't be any sustainable development without peace, and there's no peace without development. However, nobody can do it alone and so we need to join forces because peace is everybody's business,” said the ILO Deputy Director-General for Policy Martha E. Newton. “I take this opportunity to thank Interpeace President Scott M. Weber and his staff for our excellent cooperation to date and look forward to continued strong ties between our two institutions.”

“Un accès équitable à des emplois et à des moyens de subsistance décents pour tous dans la société est essentiel pour éliminer les griefs et pour une paix durable», a déclaré le président d'Interpeace, Scott Weber. «Ce protocole d'accord signale notre effort conjoint pour faire passer le nexus d'une simple politique à la pratique et notre intérêt commun à renforcer la résilience des communautés avec lesquelles l'OIT travaille. Ce n'est que lorsque divers acteurs au sein du système se réunissent, tels qu'Interpeace et l'OIT, que nous pouvons changer la façon dont les besoins sont satisfaits et la paix est durable”

Interpeace est une organisation internationale qui travaille à prévenir la violence et à construire une paix durable grâce à des programmes nationaux, des partenariats de collaboration et une influence politique de haut niveau. Interpeace s'est engagé stratégiquement à renforcer la capacité de réactivité à la paix des organisations humanitaires et de développement, en particulier les Nations Unies, afin de jouer un rôle plus efficace dans le soutien aux efforts de consolidation de la paix dans le monde. Le travail de l’organisation sur cette question, et plus particulièrement la collaboration avec l'OIT, est rendu possible grâce au soutien d'Affaires mondiales Canada.

L'année dernière, Interpeace a aidé l'OIT à élaborer des directives organisationnelles pour mener une analyse de la paix et des conflits dans le cadre de sa stratégie et de son processus de conception de projet. Actuellement, l'OIT travaille en partenariat avec elle pour entreprendre des analyses de paix et de conflit en Libye, au Cameroun et au Soudan. Ce travail vise à garantir que les programmes de l'OIT s'attaquent aux facteurs de conflit liés à la perception d'injustice au sein des communautés tels que les conflits entre les communautés d'accueil et les populations déplacées de force, le manque de justice sociale, les déficits de travail décent et le chômage. Dans le même temps, ce dispositif renforcera la contribution de diverses parties prenantes – représentants des gouvernements et associations d'employeurs et de travailleurs – à une paix durable grâce au travail décent.

Le protocole d'accord est conforme à la recommandation de l'OIT sur l'emploi et le travail décent pour la paix et la résilience (n° 205). Adoptée par la Conférence internationale du travail en 2017, celle-ci fournit le cadre normatif international clé et souligne le rôle central de l'emploi et du travail décent dans la prévention, le rétablissement, la paix et la résilience face aux situations de crise résultant de conflits et de catastrophes. D'autres engagements visant à contribuer de manière proactive à la construction et au soutien de la paix comprennent le lancement du programme phare « Des emplois pour la paix et la résilience » et la création de l'Unité de coordination et de soutien pour la paix et la résilience (CSPR) en 2019, ainsi que des projets en cours dans des pays touchés par les conflits. Avec le soutien de la Confédération suisse, en 2018, l'OIT a renforcé sa contribution à la paix et son partenariat avec le Bureau d'appui à la consolidation de la paix des Nations Unies (PBSO) pour promouvoir le rôle clé de l'agenda du travail décent dans le soutien de la paix.

Le protocole d'accord reflète un engagement mutuel à s'appuyer sur et à compléter les efforts dans les domaines de la sensibilisation et de l'élaboration de stratégies ; génération de connaissances, plaidoyer externe et engagement politique ; renforcement des capacités et appui à la programmation ; programmation collaborative; et amélioration de l'environnement propice à la réactivité de la paix.