Sur la base des travaux réalisés en 2021, Interpeace travaille désormais à renforcer les politiques et les institutions liées à la jeunesse grùce à une approche participative élargissant la base participative en incluant les jeunes femmes, les jeunes ruraux et les groupes traditionnellement marginalisés. Avec ces initiatives, Interpeace vise à autonomiser les organisations de jeunesse, en leur fournissant une agence renforcée et un accÚs indépendant pour influencer leurs politiques et institutions. Les éléments clés du projet comprennent une évaluation participative de la Politique Nationale de la Jeunesse (PNJ) élaborée en 2015, la sensibilisation des jeunes, des institutions gouvernementales et des parties prenantes, ainsi que le renforcement des mécanismes de suivi collaboratif et de plaidoyer dirigés par les jeunes au niveau régional et national.