Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Renforcer la collaboration entre les clans

En avril 2018, le programme de consolidation de la paix de Mandera a facilité le retour en toute sécurité de 19 000 personnes déplacées suite à une recrudescence de combats et de meurtres entre les clans Degodia et Garre dans le sous-comté de Banisa. Suite au déplacement de 32 000 personnes dans le conflit, il a mobilisé un processus de paix global et inter-clanique qui a rassemblé 252 parties prenantes dans le but de négocier un cessez-le-feu rapide. Cette approche a abouti à un accord sur la cessation immédiate des hostilités, la remise des suspects de meurtre aux autorités et le retour en toute sécurité des personnes déplacées. Après la cessation des hostilités, l'équipe a immédiatement lancé une campagne de sensibilisation dans tout le sous-comté de Banisa, organisant des rassemblements pour la paix dans 12 endroits pour diffuser des informations sur l'accord. Au total, 5 350 personnes ont été atteintes et il n’y a eu aucune attaque de représailles grâce à un engagement rapide auprès de la communauté locale.

De plus, afin de remédier au déficit de confiance du public et à l’animosité croissante entre les anciens des clans, l’équipe de consolidation de la paix a rencontré des groupes distincts d’anciens parmi eux pour lancer des réunions de dialogue conjointes visant à (1) comprendre les structures des différents conseils des anciens, (2) renforcer l'harmonie et la cohésion entre les clans et (3) inspirer le lancement d'une plateforme de coordination dans laquelle les différents conseils d'anciens des clans peuvent dialoguer les uns avec les autres.Les réunions ont non seulement amené les aînés à travailler en étroite collaboration, mais ont également eu un impact sur la politique du comté.

Par ailleurs, une série de réunions consultatives entre clans ont eu lieu, au cours desquelles les conseils des anciens des quatre principaux parmi eux (tribus Degodia, Garre, Murule et Corner) ont participé à des dialogues et ont été sensibilisés au rôle universel des chefs traditionnels. À l’issue de xelles-ci, les anciens des clans ont convenu de former une structure commune, le Conseil de paix de Mandera.

En conséquence, l’équipe de consolidation de la paix de Mandera est à la tête des efforts visant à demander au gouvernement du comté d’intégrer le Conseil de paix de Mandera dans la structure de gouvernance du comté, afin de soutenir la collaboration entre les clans et de faciliter la prévention des conflits entre les clans. La structure commune a déjà commencé à plaider sur les questions liées à la lutte contre l'extrémisme violent (CVE), ainsi qu'à renforcer la confiance entre les agences de sécurité et la population locale, établissant une base pour davantage de plaidoyer et de lobbying sur un programme commun de consolidation de la paix.

Ressources

Nouvelles

Initiatives