Le programme d’Interpeace en Ituri cherche Ă  amĂ©liorer la sĂ©curitĂ© des communautĂ©s en faisant avancer le dialogue et la collaboration entre les citoyens et les autoritĂ©s. Il a Ă©tabli des groupes de dialogue permanents, plateformes clĂ©s oĂč toutes les parties prenantes peuvent discuter et co-Ă©tablir des solutions aux conflits. A Nyankunde, dans le territoire d’Irumu, les efforts de ces groupes locaux et des autoritĂ©s ont diminuĂ© de maniĂšre significative les tensions entre les forces de sĂ©curitĂ© et les jeunes. Soutenu par les autoritĂ©s locales, le groupe de Nyankunde a organisĂ© une sĂ©rie de dialogues de rĂ©conciliation entre ces acteurs. Ce dispositif a aidĂ© les jeunes Ă  comprendre le travail des forces de sĂ©curitĂ© et les secondes a reconnaĂźtre les biais de leur attitude Ă  l’égard des premiers, montrant Ă  toutes ces parties prenantes qu’une rĂ©solution pacifique des tensions Ă©tait possible.

En fĂ©vrier 2021, le groupe de Nyankunde, en collaboration avec l’administrateur du territoire d’Irumu et les dirigeants des deux communautĂ©s, a soutenu les barzas communautaires (dialogues) entre les Bira (dont la plupart sont des agriculteurs) et les Hema (dont la plupart sont des Ă©leveurs). Les barzas, qui Ă©taient prĂ©cĂ©dĂ©s par un processus de consultation menĂ© par les groupes de discussion, ont abordĂ© des solutions pacifiques qui rĂ©soudraient les tensions entre les deux communautĂ©s. L’augmentation rĂ©cente de la population et les diffĂ©rentes demandes liĂ©es Ă  leurs besoins, ont Ă©tendu la concurrence fonciĂšre. La destruction des semences des agriculteurs Bira par les Ă©leveurs Hema a ajoutĂ© Ă  ces tensions. Avec la facilitation par la mĂ©diation des groupes de discussions, les deux communautĂ©s ont acceptĂ© de trouver des solutions au travers de la conciliation. Les barzas ont Ă©galement offert une possibilitĂ© pour aborder avec les communautĂ©s des questions comme les violences Ă  caractĂšre sexiste et les conflits fonciers. Les dialogues et les indications donnĂ©es ont tous deux Ă©tĂ© efficaces Ă©tant donnĂ© que les communautĂ©s n’hĂ©sitent plus Ă  recourir Ă  la mĂ©diation des groupes de discussions pour rĂ©soudre les conflits. Cette situation souligne le rĂŽle clĂ© que ceux-ci jouent dans le changement des dynamiques de conflits de maniĂšre durable.