Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Les tout premiers YouthTalks du Rwanda se concentrent sur les compétences vertes pour le développement durable et la paix

28 septembre, 2023
Est. Reading: 3 minutes

Dans le but d'autonomiser, d'éduquer et d'impliquer la jeunesse rwandaise, le Partenariat pour la paix au Rwanda (RPP), une collaboration entre Interpeace, Aegis Trust et Never Again Rwanda (NAR), a organisé les tout premiers Rwanda YouthTalks, à la veille de la Journée internationale de la jeunesse, le 11 août dernier. L'événement a réuni des jeunes de tout le Rwanda pour participer et discuter du thème : « Compétences vertes pour les jeunes vers le développement durable et la paix ».

Des jeunes d'horizons divers, allant d'étudiants, d'entrepreneurs, de militants à des décideurs politiques, se sont rassemblés au Mémorial du Génocide de Kigali – Amphithéâtre. La diversité des participants a fourni un cadre idéal pour apprendre, partager des expériences et des perspectives afin de conduire à de solutions innovantes pour répondre aux préoccupations environnementales et sociales urgentes au Rwanda et dans le monde.

S’exprimant lors de l’événement en tant que représentante de la jeunesse, Larissa Umulinga a souligné que « dans un monde plein de défis, il est crucial de saisir le lien vital entre l’action climatique et la paix. Les jeunes ont un pouvoir unique de changement. Notre passion peut remodeler les politiques, favoriser un mode de vie durable et réduire les risques de conflit et de crise climatique. Nous guidons un avenir où le bien-être environnemental et la paix mondiale vont de pair ».

En tant qu'événement centré sur la jeunesse, les Rwanda YouthTalks ont présenté les histoires personnelles de cinq jeunes intervenants autour du concept de compétences vertes, dont Vania Odelice Ineza, une entrepreneure de la mode, Noel Nizeyimana, un entrepreneur vert, Florence Twambazimana, une jeune femme d'affaires, Rulinda Kwizera, une chercheuse en santé mentale et Andersonne Adolatha Uwineza, une artiste aux multiples talents. S'appuyant sur leurs expériences, ceux-ci ont partagé leur compréhension et leur utilisation des compétences vertes dans leur vie personnelle et professionnelle pour promouvoir l'action climatique, la santé mentale, l'entrepreneuriat et la paix dans leurs communautés.

À l'aide d'un format de narration, les intervenants ont approfondi l'importance de développer celles-ci chez les jeunes, encourageant leurs pairs à ne pas attendre le changement, mais à être le changement nécessaire à la durabilité du développement et de la paix au Rwanda.

Partageant son histoire sur la façon dont il a cofondé une entreprise qui transforme les déchets en engrais organiques pour révolutionner l'agriculture dans son pays, Noel Nizeyimana a mis les jeunes au défi de sortir des sentiers battus et de saisir toutes les opportunités qui les entourent, en particulier dans le secteur de la protection de l'environnement. « Dans chaque défi, il y a une opportunité. J'invite les jeunes à adopter une approche similaire. La protection de l’environnement et la transformation agricole contribuent à bâtir des communautés durables et pacifiques ».

Florence Twambazimana, une descendante des survivants du génocide qui vit dans un village de réconciliation situé dans l'est du Rwanda, a souligné l'importance de l'autonomisation économique des jeunes, qui contribue grandement à la construction d'une paix résiliente dans les communautés. « Lorsque vous vivez dans la pauvreté, votre état d’esprit est déformé. La pauvreté a des effets secondaires négatifs sur la cohésion sociale et peut entraîner davantage de conflits. Mais les opportunités économiques peuvent changer cela ». Elle a déclaré, en racontant la gestion d'une entreprise commune avec les descendants des auteurs du génocide, qu’elle considérait que les ennemis avaient contribué à établir la confiance et de bonnes relations entre eux.

Les divers intervenants ont souligné qu'en dotant les jeunes des connaissances et des outils nécessaires pour adopter des pratiques durables, le Rwanda peut favoriser une génération de citoyens responsables et proactifs qui contribuent activement à la sauvegarde de l'environnement tout en faisant progresser leurs propres opportunités.

Les Rwanda YouthTalks ont également fourni un espace permettant aux jeunes innovateurs de présenter leurs projets et initiatives durables à travers une exposition présentant divers produits respectueux de l'environnement allant de la santé, de la beauté et de la mode à la décoration. Des startups respectueuses de l'environnement aux efforts de conservation menés par les communautés, ces efforts ont montré l'immense potentiel des jeunes esprits pour provoquer des changements positifs dans leurs communautés.

Les tout premiers Rwanda YouthTalks ont œuvré comme exemple éclatant de la manière dont les jeunes peuvent jouer un rôle central dans l’établissement d’un monde plus durable et plus pacifique. En mettant l'accent sur l'importance des compétences vertes pour le développement durable et la paix, l'événement a souligné la nécessité d'une action collective, de l'innovation et d'un dialogue éclairé. La jeunesse rwandaise a montré sa capacité à inspirer et à diriger l’engagement en faveur d’un avenir plus vert et plus harmonieux pour les générations à venir.