Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Grands Lacs : le mentorat de jeunes innovateurs comme catalyseurs du changement

22 septembre, 2023
Est. Reading: 4 minutes

La région des Grands Lacs de l'Afrique a une histoire complexe marquée par des périodes de conflit, d'instabilité politique et de défis sociaux. Dans ce contexte, les jeunes possèdent un potentiel inexploité de catalyseurs de changement positif. Leur capacité à promouvoir la paix au sein de la communauté repose non seulement sur leurs qualités uniques, mais aussi sur leur détermination à participer activement à la construction d'un avenir meilleur. Reconnaître, nourrir et soutenir ce potentiel est essentiel pour construire une paix et une stabilité durables dans la région.

Interpeace, en partenariat avec le Refugee Law Project, le Centre d’alerte et de prévention des conflits (CENAP), Never Again Rwanda (NAR), Action pour la paix et la concorde (APC) et le Pole Institute, forme de jeunes innovateurs âgés de 18 à 30 ans à prendre part aux processus de gouvernance, de consolidation de la paix et de développement en Ouganda, au Burundi, au Rwanda et en République démocratique du Congo (RDC). Le programme de renforcement des capacités et de mentorat de ces personnes consiste en trois sessions en face à face et deux sessions à distance. Les jeunes innovateurs, hommes et femmes, sont sélectionnés sur la base de leur expérience et de leur engagement à lancer des initiatives positives de consolidation de la paix dans leurs communautés et dans la région au sens large. Le dispositif leur fournit les outils et les conseils nécessaires pour canaliser leur créativité et traduire des idées novatrices en projets réalisables.

Au début du mois d'août dernier, de jeunes innovateurs de la région des Grands Lacs se sont rendus à Kigali, au Rwanda, pour une session de formation au mentorat en personne. Les innovateurs ont présenté leurs idées à un groupe diversifié de parties prenantes, y compris des représentants des organisations partenaires, en vue d'obtenir des subventions pour soutenir leurs projets de plaidoyer et de cohésion sociale. Cette troisième session en face à face a aussi servi de plateforme pour transmettre des compétences vitales telles que la guérison des traumatismes, l'engagement communautaire, la sensibilité au genre et aux conflits dans la gestion de projet et la pensée critique. Ces compétences les aideront à mieux finaliser leurs initiatives et à les mettre en œuvre.

Dans la région des Grands Lacs, les problèmes de santé mentale ont largement augmenté chez les jeunes. Ils sont encore aggravés par les expériences et les circonstances particulières résultant des conflits passés et des troubles politiques actuels. Conscient de ce problème pressant, le programme de mentorat de jeunes a intégré une session spécialisée sur la santé mentale. Ndahiro Derrick Alte, un jeune innovateur rwandais encadré par NAR, a reconnu l'impact que la formation a eu sur lui : "La troisième formation en face-à-face au Rwanda a été une expérience transformatrice qui m'a donné l'occasion d'approfondir le monde compliqué des traumatismes, leurs causes et leurs effets sur les individus et les communautés. J'ai également pu acquérir des connaissances et des outils sur la meilleure façon de faciliter la guérison, à la fois pour moi-même et pour d'autres personnes qui sont sur la voie du rétablissement de la santé mentale".

La session sur la santé mentale a non seulement permis aux jeunes de mieux comprendre les traumatismes, mais elle les a également dotés d'outils et de techniques pratiques leur permettant d'offrir un soutien compatissant à ceux qui ont besoin de guérir.

"J'ai vraiment apprécié la formation à Kigali ! J'ai appris que le stress est différent du traumatisme ! Et que le stress peut nous donner un coup de fouet, alors que le traumatisme peut entraver notre développement personnel !

La thérapie est le meilleur moyen de traiter les traumatismes et de permettre aux gens de se développer malgré leurs expériences traumatisantes", a apprécié une jeune innovatrice de la RDC encadrée par le Pole Institute, Judith Balerha.

Le voyage a commencé avec la première session "face à face", où ces personnes se réunissent pour acquérir les compétences générales et techniques essentielles nécessaires à la mise en place d'initiatives de paix menées par les jeunes. La deuxième session "en personne" s'avère être un point crucial du processus. Il s'agit d'affiner le développement de l'initiative et d'élaborer des plans stratégiques pour les projets pilotes. La deuxième session d'apprentissage à distance marque une étape importante dans ce processus. Les organisations partenaires conseillent, soutiennent et affinent méticuleusement les initiatives jusqu'à ce qu'elles soient prêtes à être mises en œuvre. Chaque session de mentorat s'appuie sur les progrès réalisés lors des sessions précédentes. Le programme culmine avec la troisième et dernière session de formation en face à face, qui aboutit à la validation et au financement des projets des jeunes innovateurs dans la région des Grands Lacs.

S'exprimant sur l'importance du dispositif, le responsable du programme Interpeace, Salvadore Safari Shamaba, souligne que la formation en face à face a permis aux jeunes d'échanger sur le contenu de leurs initiatives et de capitaliser leurs expériences mutuelles pour les enrichir avant qu'elles ne soient validées.

"Ces initiatives permettront aux jeunes innovateurs impliqués dans le programme régional de mobiliser les jeunes de la région et d'en faire des catalyseurs pour une paix durable dans la région des Grands Lacs. Grâce à ce financement, ces jeunes innovateurs mettront en œuvre des activités visant à renforcer la cohésion sociale et les capacités. Ils présenteront les résultats de celles-ci aux différents partenaires techniques et financiers de la région pour les pousser à promouvoir les initiatives menées par les jeunes dans la région des Grands Lacs", a déclaré M. Salvadore.

Le programme des Grands Lacs, financé par l'Union européenne et la Coopération suisse au développement, témoigne de la résilience, de l'innovation et du dévouement inébranlable des jeunes des quatre pays pour mener à bien la transformation de leurs communautés. Il s'agit d'un récit de collaboration, d'un voyage d'innovation et d'une vision réalisée grâce à l'esprit d'autonomisation des jeunes.

"Nous étions libres de présenter nos initiatives et de les défendre devant nos mentors. Après plusieurs sessions de formation, nous pouvons maintenant mettre en pratique ce que nous avons appris. Notre objectif est de promouvoir la cohésion sociale dans la région des Grands Lacs en rassemblant les jeunes autour d'initiatives", a déclaré une jeune innovatrice de la RDC parrainée par APC, Françoise Mwiriri.

NEWSLETTER

Tenez-vous au courant des dernières nouvelles et histoires d'Interpeace. Notre bulletin contient des informations poignantes et les dernières nouvelles de notre travail de consolidation de la paix.

PEACETALKS

Les Pourparlers de Paix sont une initiative qui présente les histoires inspirantes de personnes qui apportent une contribution positive à la paix.

SOCIAL MEDIA

Impliquez-vous sur nos pages de médias sociaux et recevez les dernières nouvelles sur nos programmes de consolidation de la paix.

UPCOMING EVENTS

Interpeace travaille dans plus de 15 pays à travers le monde. Renseignez-vous sur nos événements à venir et inscrivez-vous pour y assister.