Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Renforcer le plan de réponse éthiopien au crime

8 décembre, 2022
Est. Reading: 3 minutes

La relation entre la police et les citoyens à Addis-Abeba a été caractérisée par une méfiance et une hostilité mutuelles.

S'appuyant sur les efforts déployés depuis la ratification de la toute première doctrine policière du pays en 2021 pour améliorer la confiance avec la communauté et professionnaliser les forces de sécurité, le programme d'Interpeace promeut des compétences collaboratives pour résoudre des problèmes entre ces acteurs. Il utilise la méthodologie SARA (analyse, analyse, réponse et évaluation) en quatre étapes pour favoriser la participation active et authentique des personnes, des groupes communautaires et des policiers dans la détection, la hiérarchisation et la résolution des problèmes au niveau communautaire. Actuellement, le programme est dans la phase de réponse, dans laquelle les communautés et le service de police ont formulé un plan pour s'attaquer aux principales causes de criminalité et de désordre dans les quatre woredas (unités administratives au niveau du district).

Début novembre, Interpeace a convoqué une réunion consultative pour informer et recevoir des commentaires sur le plan d'intervention de la part de toutes les principales parties prenantes, y compris les commandants supérieurs de la Commission de police d'Addis-Abeba (AAPC), des entreprises de services publics de l'Université de police éthiopienne (EPU), des autorités municipales, des membres du Groupe interafricain (IAG), NWP et les représentants des communautés. Cette rencontre avait trois objectifs principaux. Premièrement, en associant toutes les parties prenantes concernées, elle visait à promouvoir les conditions propices à la réussite de l'exécution des plans d'intervention dans les quatre woredas. Deuxièmement, elle a été organisée pour recueillir des commentaires sur le plan de réponse. Enfin, la réunion a servi de plateforme majeure d'apprentissage et de partage d'expériences, où l'EPU et Interpeace ont communiqué les conclusions et les progrès du projet de renforcement de la confiance aux principales parties prenantes.

Le forum a également été utilisé pour recueillir des commentaires des participants, qui seront utilisés pour améliorer le programme.

« Je vis dans le quartier de Kolfe depuis de nombreuses années. J'ai vu les services de police de différents gouvernements et c'est la première fois que je m'assois à la même table avec les commissaires de police d'Addis-Abeba pour parler de paix. C'est tout simplement incroyable », a déclaré Misrak, membre de l’IAG dans le woreda 10.

"I have been living in the Kolfe neighbourhood for many years. I have seen the police service across different governments, and this is the first time I have ever sat at the same table with the Addis Ababa Police Commissioners to talk about peace. This is simply amazing," she said.

Selon elle, la police locale avait l'habitude d’inviter des personnes à assister à des réunions au niveau communautaire pour discuter des problèmes. Cependant, dans de nombreux cas, les membres de la communauté avaient une voix limitée pour décider des questions qui affectaient leur bien-être. La police décidait de tout, y compris l'établissement de l'ordre du jour, la définition des problèmes et la résolution de ceux-ci.

Le programme de renforcement de la confiance d’Interpeace, financé par le gouvernement des Pays-Bas, a mis au point des activités cruciales pour aider la police à adopter des approches innovantes en matière d'engagement communautaire. Les communautés ont une véritable discussion avec la police dans le cadre de l'identification et de la hiérarchisation des problèmes au niveau du quartier.

Another resident, Henok Tesema, said: "I am now feeling that the police, at least at the Ketena level, can listen to my concerns. Although there are still many problems in the police service in our woreda, I would like to acknowledge the initial progress brought by the programme, and I am hopeful that this will be expanded to other woredas and sub-cities so that the police will be more democratic, inclusive, and responsive to communities."

Dans l'ensemble, la réunion consultative a été couronnée de succès sur les trois fronts, obtenant l'engagement des officiers supérieurs de police présents. Les commandants, les entreprises de services publics et la municipalité ont tous exprimé leur attachement à une application réussie du plan d'intervention.

NEWSLETTER

Tenez-vous au courant des dernières nouvelles et histoires d'Interpeace. Notre bulletin contient des informations poignantes et les dernières nouvelles de notre travail de consolidation de la paix.

PEACETALKS

Les Pourparlers de Paix sont une initiative qui présente les histoires inspirantes de personnes qui apportent une contribution positive à la paix.

SOCIAL MEDIA

Impliquez-vous sur nos pages de médias sociaux et recevez les dernières nouvelles sur nos programmes de consolidation de la paix.

UPCOMING EVENTS

Interpeace travaille dans plus de 15 pays à travers le monde. Renseignez-vous sur nos événements à venir et inscrivez-vous pour y assister.