Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Etablir un bureau satellite pour faire avancer la paix à Marsabit

7 décembre, 2022
Est. Reading: 2 minutes

Le comté de Marsabit a été témoin de conflits sporadiques entre les communautés au cours des dernières décennies. Les cycles de violence se sont intensifiés depuis 2005, les tensions atteignant un niveau record en 2021 et au début de 2022. Pour cette raison, la Commission nationale de cohésion et d'intégration (NCIC) et Interpeace ont commencé à mettre en œuvre une initiative conjointe de consolidation de la paix visant à mettre fin à ces problèmes plus tôt cette année. La « phase de stabilisation du programme de consolidation de la paix du comté de Marsabit » a été officiellement lancée le 14 novembre, en même temps qu'un événement marquant l'ouverture du bureau satellite du NCIC dans la ville de Marsabit.

Lors des élections récentes au Kenya, le programme, soutenu par l'Union européenne (UE) et la Direction du développement et de la coopération (DDC) suisse, s'est concentré sur la prévention d'une escalade de la violence. Depuis lors, la situation sécuritaire s'est considérablement améliorée, après que les communautés Gabra et Borana ont commencé à se regrouper de leur propre initiative, acceptant de coexister pacifiquement. Cette situation a provoqué un retour progressif à la normalité, avec la réouverture des routes et la restitution du bétail volé. Le programme oriente désormais ses efforts vers le soutien de ces initiatives, tout en mettant en place les conditions préalables à la paix en développant et en renforçant les structures de gestion durable et inclusive des conflits.

S'exprimant à Marsabit lors de l'ouverture du nouveau bureau, le président du NCIC, le révérend Dr Samuel Kobia, a déclaré: « Le comté de Marsabit a perdu plus de 400 personnes à cause de la violence intercommunautaire au cours des cinq dernières années, la circonscription de Saku étant la plus touchée ». « Le conflit a entraîné la perte de vies humaines, la destruction de biens, la perturbation de la prestation de services et la perturbation des activités de développement et des activités socio-économiques », a-t-il ajouté.

Selon M. Kobia, il est encourageant de noter que la normalité revient lentement dans la région grâce aux efforts des dirigeants politiques, des chefs religieux, des acteurs de la paix et des équipes de sécurité qui ont travaillé sans relâche pour maintenir la paix.

De son côté, le représentant régional principal d'Interpeace pour la Corne de l'Afrique, Theo Hollander, a déclaré qu'il était heureux de voir que les incidents avaient commencé à diminuer, mettant particulièrement l'accent sur l'émergence d'initiatives de paix locales.

"In the one and a half years after we did our rapid conflict assessment, we can see that security actors have stepped up and launched a security action that has opened a window of opportunity for the emergence of community-driven peace processes. Most importantly, we have seen significant efforts from the affected communities to bend the spear and try to reconcile. Interpeace is here to support these efforts," he noted.

Pour mieux comprendre les nuances des conflits, en mai 2021, la NCIC, Interpeace, le gouvernement du comté de Marsabit et le Comité directeur national sur la consolidation de la paix et la gestion des conflits ont entrepris une évaluation conjointe afin d'identifier les principales raisons de conflit et les sources de résilience dans le Comté de Marsabit. Les résultats ont identifié l'ethnopolitisation, une approche à somme nulle du pouvoir et des ressources, les griefs individuels et collectifs non résolus, l'impunité et l'inaction du gouvernement comme facteurs clés alimentant les conflits violents. Le « Programme de consolidation de la paix de la NCIC et d’Interpeace dans le Comté de Marsabit, phase de stabilisation » vise à réduire la violence, avant et après les élections de 2022, en mobilisant les acteurs de la société, tout en obtenant un consensus sur les besoins et les priorités à long terme en matière de consolidation de la paix et de résolution des conflits. ‘NCIC-Interpeace Marsabit County Peacebuilding Programme- Stabilization Phase’ seeks to reduce violence, before and after the 2022 elections, by mobilising actors across society, while gaining a consensus for long-term peacebuilding and conflict resolution needs and priorities.

Grâce à cette initiative, la confiance a été rétablie entre les communautés et la culture de la paix et de la réconciliation s'est nourrie - abordant certains problèmes structurels qui déclenchent souvent des conflits avec la direction des communautés.