Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Côte d’Ivoire: initiative avec les étudiants pour des environnements plus sûrs dans les universités

7 septembre, 2022
Est. Reading: 3 minutes

Depuis les années 1990, les universités de Côte d'Ivoire ont été fortement touchées par la violence, notamment en période électorale. Cette situation a créé des conflits et des tensions, qui ont influencé la dynamique des jeunes fréquentant les différentes écoles. Une initiative conjointe des Fonds des Nations unies pour la population(UNFPA), du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et d'Interpeace, en partenariat avec Indigo Côte d'Ivoire, vise à aider, prévenir et mieux gérer les conflits dans les environnements universitaires par le biais de mécanismes participatifs. L’initiative développer un modèle de leadership positif, qui influencera finalement la paix sociale et la gouvernance.

Elle est financée par le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix (UNPBF) et est pilotée dans trois universités d'Abidjan : l'université Félix Houphouët-Boigny, l'université Nangui Abrogoua et l'université Alassane Ouattara.

Afin de mieux comprendre les sources de conflit et les dynamiques de violence dans ces espaces universitaires, Interpeace et Indigo Côte d'Ivoire ont facilité un processus de recherche-action participative (RAP) en 2021 avec 1’366 étudiants, enseignants et membres du personnel administratif et technique. Les consultations et les séances de dialogue ont mis en évidence les facteurs de résilience qui peuvent être utilisés collectivement pour prévenir et atténuer les conflits. En outre, les conclusions et recommandations de ce processus de recherche participative ont servi de base à l'élaboration d'un plan d'action par université, qui comprend des initiatives de paix et la création d'un cadre d'échange et de dialogue inclusif entre tous ses membres.

In the beginning of August, a three-day workshop took place, where teachers, students and staff of the three universities came together to create a specific "road map" for the implementation of these initiatives that will foster safer and healthier environments on university campuses and strengthen the political elite of tomorrow. By supporting and strengthening students’ capacities to improve the prevention and management of conflict, the initiative will also contribute to reducing the factors that allow political parties to mobilize students for the purpose of political violence during electoral periods.

One of the student representatives at Alassane Ouattara University highlighted that the project had enabled participants to “improve consideration for certain actors”, who had previously been viewed negatively by students. A participant from Nangui Abrogoua University reflected on the significance of the project stating, "We are using words more than muscles". On the issue of strengthening ties and improving communication between university stakeholders, a professor highlighted the necessity for “collaboration between groups [stakeholders] that, so far, have not been speaking to one another”.

Indigo Côte d'Ivoire a souligné que cet atelier « a marqué le premier rassemblement de différents membres des trois universités pour collaborer et travailler vers un objectif commun ». Le représentant de l'UNFPA a souligné que l'atelier était un pas important vers la construction et le renforcement de la paix et de la cohésion sur les campus à travers des actions conçues et menées conjointement. Dans l'ensemble, les participants ont chaleureusement salué cette opportunité et ont exprimé leur espoir de voir des changements considérables s'installer sur leurs campus dans un avenir proche.

Afin de s'appuyer sur les résultats de cet atelier, Interpeace et Indigo Côte d'Ivoire partageront la « feuille de route » et les plans d'action détaillés des universités avec le Ministère ivoirien de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Elles s'efforceront d'apporter un soutien au plus haut niveau afin que ces efforts contribuent à ouvrir la voie pour que les universités puissent devenir un havre de paix pour la recherche, l'innovation et l'excellence.