Colombia

Contexte

L'accord définitif mettant fin au conflit entre le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC-EP) a été signé en septembre 2016. Du point de vue de la consolidation de la paix, la signature d’un accord mettant fin à un conflit n’est que la première étape d’un long processus visant à instaurer une paix durable. Afin de s'adapter aux nouveaux défis découlant du scénario d'après-conflit, la Police nationale de la Colombie a créé l'Unité de police pour la consolidation de la paix - UNIPEP -, qui cherche à permettre une transformation pacifique des conflits, dans le cadre de ses politiques institutionnelles. Travailler avec la police nationale colombienne contribue à la non-répétition de la violence armée et réduit l'émergence de nouvelles formes de violence et de criminalité. Pour cette raison, le soutien de la police nationale colombienne a été stratégiquement précieux pour Interpeace et son partenaire local, Alianza para la Paz. Un partenariat entre l'UNIPEP, Interpeace et Alianza para la Paz a donné naissance au modèle de consolidation de la paix de la police nationale, lancé en mai 2017. S'appuyant sur ce processus de recherche participative, notre partenariat en Colombie travaille avec la police pour lutter contre la violence sexiste (VBG) et la récurrence des manifestations sociales.

But


Dans le contexte post-conflit, Interpeace et Alianza para la Paz cherchent à accroître la capacité de l'État, en particulier de la Police nationale (sous la direction du PNUEP), à prévenir la violence et à transformer les conflits. Le programme vise en particulier à empêcher et à lutter contre la violence sexiste dans les territoires fortement touchés par les conflits armés en raison d'une faible présence institutionnelle de l'État, ainsi qu'à renforcer les capacités de la police nationale pour prévenir et gérer la violence émanant des conflits sociaux.

Initiatives


Contributing to prevent gender-based violence

The high incidence of gender-based violence among rural populations in Colombia, and the multiple obstacles faced by these populations in accessing institutional services of prevention and care, has been identified as one of the main problems affecting girls, women and the LGBTI community in Colombia. In 2018, the programme began a process of increasing institutional capacities to prevent gende...



Building capacities in the national police to prevent and manage violence

Most social conflicts in Colombia become violent due to the lack of a State response to social demands in territories that are highly affected by armed conflict, the presence of organized criminal groups, illicit economies and natural resource disputes. The National Police has the responsibility of preserving security, peaceful coexistence, and restricting violence driven by social conflicts. Howe...


Ressources