Grands Lacs : aborder la santĂ© mentale et le bien-ĂȘtre des jeunes au Rwanda

6 septembre, 2023

Selon l'EnquĂȘte sur la santĂ© mentale au Rwanda (RMHS), les problĂšmes sur cette question sont trĂšs rĂ©pandus parmi les jeunes dans ce pays, avec des taux allant de 10,2 % Ă  environ 20 %. Les rĂ©sultats de celle-ci rĂ©vĂšlent qu'une proportion importante de Rwandais ĂągĂ©s de 14 Ă  25 ans souffrent de troubles psychologiques. Cette statistique souligne le besoin urgent de systĂšmes complets de soutien en santĂ© mentale qui rĂ©pondent spĂ©cifiquement aux dĂ©fis uniques auxquels sont confrontĂ©s les jeunes.

Never Again Rwanda, le partenaire local d'Interpeace au Rwanda mettant en Ɠuvre le programme Youth Innovation Lab for Peace (YouthLab), a organisĂ© un Ă©vĂ©nement sur le thĂšme de l' Amani Youth Expo and Summit axĂ© sur la santĂ© mentale et le bien-ĂȘtre des jeunes dans le pays. L'Expo et le sommet visaient Ă  sensibiliser aux dĂ©fis sur cette question et Ă  offrir une plateforme de discussions ouvertes et de solutions innovantes.

L' Amani Youth Expo and Summit a servi de catalyseur de changement dans le cadre du programme YouthLab dirigĂ© par les Young Innovators, qui se consacre Ă  la santĂ© mentale des jeunes. GrĂące Ă  une sĂ©rie de tables rondes stimulantes, d'ateliers engageants et d'activitĂ©s interactives, les participants ont Ă©tĂ© encouragĂ©s Ă  partager leurs expĂ©riences personnelles et Ă  apporter leurs prĂ©cieuses idĂ©es sur la maniĂšre d'amĂ©liorer les services de santĂ© mentale et les systĂšmes de soutien pour les jeunes Rwandais. L’objectif primordial Ă©tait de favoriser un environnement de collaboration et d’action collective oĂč diverses perspectives pourraient converger pour façonner des stratĂ©gies efficaces visant Ă  amĂ©liorer le bien-ĂȘtre mental de la jeunesse du pays.

Le directeur gĂ©nĂ©ral d'Imfura Heritage au Rwanda et reprĂ©sentant des jeunes innovateurs, Mfuranzima Fred, a soulignĂ© l'importance du programme Youthlab. « Nous nous engageons Ă  soutenir le bien-ĂȘtre des jeunes. the well-being of young individualsJ’en profite pour remercier les partenaires de l’évĂ©nement et les donateurs pour leur soutien. Leurs contributions inestimables ont fait du programme une rĂ©alitĂ© », a-t-il dit.”

Lors de son discours d'ouverture, le responsable principal de l'intervention auprĂšs des jeunes du Centre biomĂ©dical du Rwanda Ă  Kigali (RBC), Hakomeza Emmanuel, a soulignĂ© le lien important entre la santĂ© mentale et la jeunesse au Rwanda. « Nous devons relever les dĂ©fis de santĂ© mentale auxquels sont confrontĂ©s les jeunes et mettre en place des systĂšmes de soutien complets. Ces dĂ©fis peuvent avoir un impact significatif sur leur bien-ĂȘtre gĂ©nĂ©ral et entraver leur capacitĂ© Ă  s’épanouir acadĂ©miquement et socialement », a-t-il affirmĂ©. « En donnant la prioritĂ© au soutien en matiĂšre de santĂ© mentale, nous pouvons garantir que les jeunes disposent des ressources dont ils ont besoin pour relever ces dĂ©fis et mener une vie Ă©panouissante », a-t-il ajoutĂ©.

Les tables rondes dirigées par Derick Ndahiro et la participation du public ont proposé des approches pratiques pour relever les défis de santé mentale chez les jeunes. Les panélistes rassemblaient une experte en santé mentale, Jane Abatoni Gatete, une passionnée de défense de la santé mentale et auteure de livres, Umuraza Faure Chantal, un jeune innovateur, Kabasinga Innocente, et une défenseuse dévouée des jeunes en matiÚre de santé mentale, Annick Ishimwe. Ils ont partagé leur expertise et leurs expériences personnelles, offrant des indications et des conseils précieux.

Les sĂ©ances mĂȘlaient expression artistique et performances poignantes, notamment une piĂšce de thĂ©Ăątre, des poĂšmes captivants sur le thym et des interprĂ©tations Ă©vocatrices de musiciens cĂ©lĂšbres. Des artistes cĂ©lĂšbres tels que Papa CYANGWE et B-Threy sont montĂ©s sur scĂšne, captivant le public avec leurs performances. Les comĂ©diens Japhet (Bigomba guhinduka) et Rusine Patrick ont utilisĂ© l'humour et la crĂ©ativitĂ© pour transmettre l'importance pour les jeunes d'exprimer leur douleur, de chercher de l'aide et de se sentir libres d'explorer leurs Ă©motions.

L'Expo a prĂ©sentĂ© des ONG locales, des initiatives de jeunesse et des entreprises dĂ©diĂ©es Ă  la dĂ©fense de la santĂ© mentale, facilitant le rĂ©seautage et offrant une plateforme d'apprentissage et de dĂ©couverte des ressources essentielles pour entretenir un environnement favorable Ă  la santĂ© mentale des jeunes. Elle a soulignĂ© l’urgence de donner la prioritĂ© Ă  la santĂ© mentale et de lutter contre la stigmatisation, en favorisant une sociĂ©tĂ© oĂč le bien-ĂȘtre des jeunes occupe une place centrale.

A travers les projets « Youth Innovation Lab for Peace (YouthLab) » et « Cross-border Dialogue for Peace in the Great Lakes Region », financĂ©s par l’Union europĂ©enne et la CoopĂ©ration suisse au dĂ©veloppement (DDC), Never Again Rwanda et Interpeace s’engagent Ă  responsabiliser les jeunes esprits, sensibiliser la population Ă  la santĂ© mentale et cultiver une communautĂ© inclusive.