Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Sommet des jeunes - Les jeunes des Grands Lacs plaident pour un leadership inclusif et une participation active à la consolidation de la paix

26 mai, 2023
Est. Reading: 2 minutes

Au cœur de la région des Grands Lacs, les jeunes du Burundi, du Rwanda, de la République démocratique du Congo (RDC) et de l'Ouganda se mobilisent pour demander une place à la table de la reconstruction de leurs nations après des années de conflit. Avec une volonté inébranlable, ils exigent un leadership inclusif et une participation active à la consolidation de la paix.

Le sommet Great Lakes Youth Peace (GLYP), organisé par Interpeace et ses organisations partenaires, le Centre d'alerte et de prévention des conflits (Burundi), Action pour la paix et la Concorde (RDC), Pole Institute (RDC), Refugee Law Project (Ouganda), Never Again Rwanda (Rwanda) et Vision jeunesse nouvelle (Rwanda), a offert une plateforme permettant aux jeunes de faire entendre leur voix et de s'unir en tant que futurs leaders dans leur quête de paix et de développement. Le sommet s'inscrit dans le cadre de l'initiative Great Lakes YouthLab soutenue par l'Union européenne et la Coopération suisse au développement, qui vise à promouvoir une culture de paix et de citoyenneté responsable chez les jeunes de la région des Grands Lacs.

 

 

Bien qu'ils soient confrontés à des défis tels que le chômage, la pauvreté et un accès limité à l'éducation, les jeunes refusent d'être considérés par leurs difficultés. Lors du sommet, les participants ont identifié des obstacles communs et fait des recommandations aux décideurs. Ils ont souligné la nécessité d'allocations budgétaires ciblées pour autonomiser les jeunes grâce à des programmes tels que la formation professionnelle, le mentorat et le soutien à l'entrepreneuriat.

L'éducation a occupé le devant de la scène, avec des appels à un soutien accru pour les programmes de formation professionnelle. L'équité entre les sexes a également été soulignée, appelant à l'inclusion des jeunes femmes dans les processus de prise de décision et les activités économiques. Le sommet GLYP a présenté le pouvoir transformateur de l'engagement des jeunes à travers les discussions inaugurales de ceux-ci sur les Grands Lacs. Ces conversations ont montré que les jeunes ne cherchent pas seulement à se faire entendre, mais qu'ils sont activement à l'origine de changements positifs dans leurs communautés.

L'impact du sommet va au-delà de ses recommandations. Il ouvre la voie à une plus grande participation des jeunes aux initiatives de gouvernance, de consolidation de la paix et de développement. Les décideurs, les organisations de la société civile et les acteurs régionaux commencent à reconnaître et à apprécier le pouvoir des voix des jeunes. En adoptant leurs idées, en fournissant des ressources et en favorisant un environnement inclusif, la région des Grands Lacs peut exploiter le potentiel de sa jeune génération et transformer sa trajectoire.

À mesure que l'élan se renforce, le monde doit activement impliquer et soutenir les jeunes dans leurs efforts. Le cheminement vers une paix et un développement durables nécessite la contribution de toutes les parties prenantes, avec les jeunes au premier plan. Ensemble, ils peuvent construire une région où les opportunités abondent, les blessures des conflits cicatrisent et les rêves et aspirations des jeunes se réalisent. La jeunesse des Grands Lacs est prête à laisser sa marque et les dirigeants politiques et de la société civile commencent à reconnaître son pouvoir.