Donner la parole aux jeunes pour cultiver la paix dans la région des Grands Lacs

7 novembre, 2022

Être jeune symbolise une grande énergie, la positivité et le zèle pour faire bouger les choses. Mais également le changement, le progrès et l'avenir. Si nous orientons nos jeunes dans la bonne direction en leur fournissant des plateformes et en établissant des systèmes d'apprentissage et de collaboration, ainsi qu'en amplifiant les initiatives locales qu’ols dirigent, ils deviendront les champions de la lutte contre les inégalités, les persécutions et le changement climatique. Les jeunes sont notre future passerelle vers une transformation positive de notre société. Cependant, ceux de la région des Grands Lacs (GL), entendue ici comme les quatre pays couverts par le programme régional d'Interpeace, se heurtent à des obstacles. Ces jeunes du Burundi, de la République démocratique du Congo (RDC), du Rwanda et d'Ouganda n’ont que peu d’accès à des opportunités de canaliser leur énergie et leur enthousiasme pour accomplir des choses extraordinaires et influencer la prise de décision dans les processus de gouvernance, de paix et de développement aux niveaux local, national et régional.

La violence pass√©e et persistante a eu des effets multiples sur ces personnes qui constituent la majorit√© de la population des nations des GL. Ces jeunes sont confront√©s √† la violence directe dans certaines parties de la r√©gion, au recrutement forc√© dans des groupes arm√©s, √† la transmission de traumatismes interg√©n√©rationnels, au d√©placement, au manque d'acc√®s √† une √©ducation de qualit√© et aux options de subsistance. Certains des impacts et des risques qui les affectent de mani√®re disproportionn√©e sont exacerb√©s par des normes culturelles, √Ęgistes et de genre. En raison de ces obstacles, un nombre important de jeunes hommes et de jeunes femmes se heurtent √† des barri√®res en mati√®re d'engagement civique et de participation aux processus politiques et de paix.

Dans ce contexte, Young Innovators from Burundi, soutenu par Interpeace et le Centre d'alerte et de pr√©vention des conflits (CENAP), un consortium partenaire du programme Youth Innovation Lab for Peace, financ√© par l'Union europ√©enne et la coop√©ration suisse au d√©veloppement (DDC), a organis√© un √©v√©nement sur l'√©change interculturel avec de jeunes universitaires burundais et congolais. Les jeunes ont r√©fl√©chi au th√®me : Le respect de l'identit√© et de la diversit√© culturelle, un des piliers de la paix". L'activit√© visait √† accro√ģtre le soutien au leadership de ces personnes en mati√®re de consolidation de la paix, tout en les dotant de comp√©tences et de connaissances qui leur permettent de jouer efficacement un r√īle dans les processus de gouvernance, de consolidation de la paix et de d√©veloppement. En √©troite collaboration avec les jeunes innovateurs de l'Universit√© de Ngozi au Burundi, plus de 70 √©tudiants de diff√©rents milieux culturels ont particip√©.

Le recteur de l'universit√© a fait remarquer que la paix a toujours √©t√© l'une des plus grandes valeurs de l'humanit√© et qu'elle devrait √™tre plac√©e au-dessus de la connaissance. Il a exhort√© les participants √† s'int√©resser et √† s'engager dans la construction de la paix d√®s leur plus jeune √Ęge. ¬ę Cet √©v√©nement et la programmation pour les jeunes sont pertinents et devraient √™tre soutenus car ils encouragent l'implication des jeunes dans la construction de la paix, √©tant donn√© l'histoire turbulente que le Burundi et ses voisins de la r√©gion des GL ont endur√©e ¬Ľ, a-t-il d√©clar√©.

De leur c√īt√©, les √©tudiants ont eu un √©change tr√®s anim√© et enrichissant sur les d√©fis et les moyens de promouvoir le respect de la diversit√©. Parmi eux, de jeunes musiciens ont jou√© des chansons th√©matiques sur la paix, le respect de la diversit√© et le dialogue, ce qui a rendu les √©changes agr√©ables et instructifs. L'√©v√©nement a √©galement mis en √©vidence les d√©fis que les jeunes rencontrent en mati√®re de respect de la diversit√©. Il s'agit notamment des blessures traumatiques des conflits pass√©s ; de l'influence n√©gative des personnes √Ęg√©es ou des proches bless√©s par les violences pass√©es ; de la manipulation des jeunes par les leaders politiques ; d'un environnement sociopolitique pr√©caire propice aux conflits ; de la promotion des int√©r√™ts priv√©s au d√©triment de l'int√©r√™t public ; de la pauvret√© en g√©n√©ral ; et de la pr√©carit√© des jeunes. De mani√®re significative, les participants ont √©galement eu l'occasion de tirer des le√ßons sur le respect de la diversit√©, partag√©es par les jeunes innovateurs et les autres √©tudiants.

Par le biais de discussions pour l'action collective et le plaidoyer, l'objectif principal d'Interpeace est de donner aux jeunes de la r√©gion des Grands Lacs les moyens d'avoir un plus grand impact et un r√īle de leader dans les processus de paix r√©gionaux. Nous voulons offrir des espaces aux jeunes pour qu'ils puissent s'exprimer en produisant et en partageant des messages de paix, analyser les d√©fis du respect de la diversit√© en g√©n√©ral, et en particulier dans un environnement √©tudiant, et partager des exp√©riences positives de valorisation de la diversit√©.