Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Donner la parole aux jeunes pour cultiver la paix dans la région des Grands Lacs

7 novembre, 2022
Est. Reading: 3 minutes

Être jeune symbolise une grande énergie, la positivité et le zèle pour faire bouger les choses. Mais également le changement, le progrès et l'avenir. Si nous orientons nos jeunes dans la bonne direction en leur fournissant des plateformes et en établissant des systèmes d'apprentissage et de collaboration, ainsi qu'en amplifiant les initiatives locales qu’ols dirigent, ils deviendront les champions de la lutte contre les inégalités, les persécutions et le changement climatique. Les jeunes sont notre future passerelle vers une transformation positive de notre société. Cependant, ceux de la région des Grands Lacs (GL), entendue ici comme les quatre pays couverts par le programme régional d'Interpeace, se heurtent à des obstacles. Ces jeunes du Burundi, de la République démocratique du Congo (RDC), du Rwanda et d'Ouganda n’ont que peu d’accès à des opportunités de canaliser leur énergie et leur enthousiasme pour accomplir des choses extraordinaires et influencer la prise de décision dans les processus de gouvernance, de paix et de développement aux niveaux local, national et régional.

La violence passée et persistante a eu des effets multiples sur ces personnes qui constituent la majorité de la population des nations des GL. Ces jeunes sont confrontés à la violence directe dans certaines parties de la région, au recrutement forcé dans des groupes armés, à la transmission de traumatismes intergénérationnels, au déplacement, au manque d'accès à une éducation de qualité et aux options de subsistance. Certains des impacts et des risques qui les affectent de manière disproportionnée sont exacerbés par des normes culturelles, âgistes et de genre. En raison de ces obstacles, un nombre important de jeunes hommes et de jeunes femmes se heurtent à des barrières en matière d'engagement civique et de participation aux processus politiques et de paix.

In this context, Young Innovators from Burundi, supported by Interpeace and the Centre d'Alerte et Prévention des Conflits (CENAP), a consortium partner of the Youth Innovation Lab for Peace programme, funded by the European Union and the Swiss Development Cooperation (SDC), organized an event on intercultural exchange with young Burundian and Congolese academics, where youth reflected on the theme: "Respect for identity and cultural diversity, one of the pillars of peace." L'activité visait à accroître le soutien au leadership de ces personnes en matière de consolidation de la paix, tout en les dotant de compétences et de connaissances qui leur permettent de jouer efficacement un rôle dans les processus de gouvernance, de consolidation de la paix et de développement. En étroite collaboration avec les jeunes innovateurs de l'Université de Ngozi au Burundi, plus de 70 étudiants de différents milieux culturels ont participé.

The rector of Ngozi University, while addressing the participants, remarked that peace has always been among humanity’s highest values, and it should be sort above knowledge. He urged the youth to take an interest in and commit themselves to building peace from an early age.  "This event and the youth programming are relevant and should be supported because they promote youth involvement in peacebuilding, given the turbulent history Burundi and its neighbours in the GL area have endured," he said.

De leur côté, les étudiants ont eu un échange très animé et enrichissant sur les défis et les moyens de promouvoir le respect de la diversité. Parmi eux, de jeunes musiciens ont joué des chansons thématiques sur la paix, le respect de la diversité et le dialogue, ce qui a rendu les échanges agréables et instructifs. L'événement a également mis en évidence les défis que les jeunes rencontrent en matière de respect de la diversité. Il s'agit notamment des blessures traumatiques des conflits passés ; de l'influence négative des personnes âgées ou des proches blessés par les violences passées ; de la manipulation des jeunes par les leaders politiques ; d'un environnement sociopolitique précaire propice aux conflits ; de la promotion des intérêts privés au détriment de l'intérêt public ; de la pauvreté en général ; et de la précarité des jeunes. De manière significative, les participants ont également eu l'occasion de tirer des leçons sur le respect de la diversité, partagées par les jeunes innovateurs et les autres étudiants.

Through discussions for collective action and advocacy, Interpeace's primary goal is to empower the youth in the Great Lakes area to have a greater impact and leadership role in regional peace processes. We aim to provide spaces for young people to express themselves by producing and sharing messages of peace and for them to analyse challenges of respecting diversity in general and particularly in a student environment; and to share positive experiences in valuing diversity.