Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Région des Grands Lacs africains : investir dans la médiation au niveau communautaire

2 juin, 2021
Est. Reading: 2 minutes
Atelier à Rubavu. Crédits : Interpeace

Les médiateurs jouent un rôle important en facilitant le retour à la paix pendant les conflits. Pour cette raison, les efforts de consolidation de la paix dans la région des Grands Lacs africains ne doivent pas négliger le besoin de telles personnes au niveau communautaire.

Un projet de médiation interne, soutenu par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et mis en œuvre par Interpeace, en partenariat avec Prison Fellowship Rwanda, Pole Institute et Commission for Integrity and Electoral Mediation (CIME), renforce les capacités des médiateurs au niveau communautaire au Rwanda et en République démocratique du Congo (RDC). La pluralité des enjeux et des acteurs dans la région des Grands Lacs, ainsi que leur nature interconnectée ont créé un système de conflit complexe qui nécessite un investissement substantiel dans ceux-ci.

Lancée en novembre 2020, cette initiative de 21 mois autonomisera les artisans de la paix au sein des communautés, facilitera l'apprentissage par les pairs et assurera une plus grande résilience pendant les conflits.

« Le projet renforce les capacités de ceux qui sont en première ligne de la consolidation de la paix au niveau communautaire, tels que les Abunzi [structure formelle des médiateurs communautaires] au Rwanda et établira à terme un réseau de ces médiateurs communautaires dans tous les pays de la Conférence internationale de la région des Grands Lacs (CIRGL) », explique Frank Kayitare, représentant régional des Grands Lacs d'Interpeace.

Atelier à Rubavu. Crédits : Interpeace

Le renforcement des capacités locales de médiation contribue à l'approche multi-facettes et multi-acteurs nécessaire pour construire une paix durable dans toute la région. Cette phase initiale du projet cible les communautés de la province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo et du district de Bugesera au Rwanda, où Interpeace et Prison Fellowship Rwanda mettent déjà en œuvre un programme de guérison sociétale. Au total, le projet habilitera 90 médiateurs au niveau communautaire – dont 30 au Rwanda, 30 en RDC et 30 autres au niveau régional.

Les représentants de toutes les parties prenantes du projet se sont rencontrés récemment à Rubavu, un district de l'ouest du Rwanda proche de la frontière avec laRDC, pour développer des outils de médiation et du matériel de formation qui seront utilisés à tous les niveaux, de la communauté aux niveaux décisionnelsdans les deux pays . Les participants ont également élaboré une feuille de route pour toutes les activités à mettre en œuvre pendant la durée de vie du projet.

« La formation de médiateurs communautaires permettra aux communautés locales d'identifier, d'analyser et de résoudre elles-mêmes les conflits locaux », a déclaré le Dr Nene Morisho, qui représentait Pole Institute lors de la réunion.

Cette initiative s'appuie sur les précédents travaux de consolidation de la paix d'Interpeace dans la région des Grands Lacs. Des analyses, interventions et consultations antérieures ont montré que les espaces de dialogue et de médiation favorisent la résolution pacifique des conflits et restent une source importante de résilience pour la paix dans la région.

The initiative is part of a wider Regional Project on Peace and Security in the Great Lakes Region, in support of the International Conference on the Great Lakes Region (ICGLR). It is co-funded by the European Union (EU) and the German Federal Ministry for Economic Cooperation and Development (BMZ). Implementation is entrusted to the Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH and it’s implementing partner Interpeace.