Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Que peut-on faire pour « mieux reconstruire à l’avenir »? - Saisir l'occasion d'un changement transformateur

21 décembre, 2020
Est. Reading: 2 minutes

Pouvons-nous mieux faire pour l'avenir? Le virus se propage aux quatre coins de la planète à la vitesse de la lumière et ne connaît pas de limite. Au départ, certains ont qualifié la crise de la COVID-19 de « grande égalisatrice », pourtant elle a été tout sauf égalisatrice. Non seulement la COVID-19 est l'élément déclencheur de la plus grande crise sanitaire de notre temps, mais aussi plus largement une menace pour la paix et la cohésion sociale en raison de sa multidimensionnalité. Alors que le virus sévit dans le monde entier, il est néanmoins important de se tourner vers l'avenir - ou des avenirs différents - dans lesquels il faudra apprendre à coexister avec la pandémie. Quelles devraient être les principales considérations politiques et programmatiques pour les interventions internationales en matière de santé et d'emploi en réponse à la COVID-19 dans les pays touchés par un conflit? Que peut-on faire pour «mieux faire pour l'avenir»?

Face à cet immense défi mondial, Interpeace est ravie de lancer le rapport conjoint « De la crise à l'opportunité d'une paix durable : une perspective commune pour répondre aux défis de la santé, de l'emploi et de la consolidation de la paix autemps de la COVID-19 ».Il s'agit d'une collaboration avec l'Organisation internationale du travail (OIT), l'Organisation mondiale de la santé (OMS)et le Bureau d'appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix (DPPA/PBSO).

La pandémie provoque la saturation des systèmes de santé, interrompt les chaînes d'approvisionnement, aggrave le chômage et détourne les ressources et les capacités d'autres besoins de santé. Elle aggrave également les inégalités structurelles politiques, sociales et économiques persistantes. Ces inconvénients déclenchent de nouveaux griefs et intensifient les dynamiques de conflit préexistantes. Le potentiel déclenchement de conflits plus graves et d'une augmentation de la violence en un tel moment sont deux risques à surveiller. Un conflit potentiel menace non seulement la paix et la stabilité, mais aussi l'efficacité des réponses de la santé publique à la COVID-19. Les acteurs nationaux et leurs partenaires internationaux intervenant pour atténuer les risques sanitaires, socio-économiques et de consolidation de la paix liés à la pandémie sont censés travailler ensemble pour atteindre les résultats souhaités.

Si la principale réponse à la pandémie doit venir des niveaux local et national, le rôle des acteurs internationaux est toujours crucial. Le rapport identifie les principales considérations politiques et programmatiques pour les interventions internationales en matière de santé et d'emploi pour répondre à la COVID-19 dans les pays touchés par un conflit en intégrant une approche liée à la paix et auconflit afin de renforcer également les perspectives de paix.

Ce rapport s'appuie sur des découvertes émergentes sur la manière dont l'épidémie a affecté ces multiples dimensions de la société. Des leçons importantes à cet égard ont été tirées des récentes épidémies d'Ebola en Afrique centrale et occidentale. Le rapport présente les considérations les plus pertinentes pour des approches efficaces et qui prennent en considération les conflits et la paix afin d'atténuer les effets de la pandémie dans les contextes touchés par les conflits, y compris l'intégration de la considération et de la réactivité aux questions de genre et de jeunesse.

Que peut-on faire en ce moment pour augmenter les chances de voir se produire des transformations structurelles et sociétales positives permettant d'instaurer une paix plus durable? Comment la cohésion sociale et la justice sociale peuvent-elles être la priorité de toutes les interventions ? Et plus largement, comment toutes les interventions peuvent-elles contribuer à surmonter les obstacles structurels à la construction et au maintien de la paix ?

Lisez le rapport pour trouver des réponses.

Cliquez ici pour lire le rapport en anglais 

Cliquez ici pour lire le rapport en français