Pour promouvoir davantage une discussion inclusive sur la sécurité, l'Initiative de dialogue sur la sécurité (SDI) du SeeD a concentré ses efforts sur les enquêtes sur les insécurités sexistes et l'inclusion des femmes dans le processus de paix. Elle a mis à disposition ces résultats de recherche sur le rôle des femmes dans le processus de paix à Chypre. Ceux-ci ont montré la relation étroite entre la masculinité toxique, qui englobe la militarisation et la normalisation de la violence, et l'exclusion des femmes dans la prise de décision et les relations intergroupes. Une sensibilisation fructueuse a été menée sur les résultats, les diffusant auprès des Nations Unies et des acteurs internationaux et locaux. Interpeace ? espère que la note d'orientation sur les femmes, la paix et la sécurité servira de document de référence utile pour la reprise des négociations.