Annual Report 2023

30 Years of peacebuilding

About Interpeace

Interpeace is an international organization for peacebuilding. With 30 years of experience, it has implemented a broad range of peacebuilding programmes in Africa, the Middle East, Asia, Europe, and Latin America.

Interpeace tailors its approach to each society and ensures that its work is locally designed and driven. Through local partners and its own local teams, it jointly develops peacebuilding programmes based on extensive consultation and research. Interpeace helps establish processes of change that promote sustainable peace, social cohesion, and resilience. The organization’s work is designed to connect and promote understanding between local communities, civil society, governments, and the international community.

Interpeace also assists the international community – especially the United Nations – to play a more effective role in peacebuilding, based on Interpeace’s expertise in field-based work at grassroots level. Interpeace achieves this primarily by contributing innovative thought leadership and fresh insights to contemporary peacebuilding policy. It also assists the international community through ‘peace responsiveness’ work, in which Interpeace provides advice and practical support to other international organizations (especially those in the security, development, and humanitarian aid sectors), enabling them to adapt their work systemically to simultaneously address conflict dynamics and strengthen peace dynamics.

Interpeace is headquartered in Geneva, Switzerland, and has offices around the world.

Our peacebuilding pillars

Placer les populations locales au cœur de la construction de la paix

La paix ne peut pas venir de l'extérieur. Nous pensons que la paix doit être édifiée au sein des sociétés. Nous créons, en collaboration avec nos partenaires locaux, des espaces de dialogue qui permettent la participation active des populations locales afin d'identifier les défis de consolidation de la paix et développer leurs propres solutions. En garantissant l'appropriation locale, nous ouvrons la voie à la durabilité des efforts de consolidation de la paix.

Nous veillons à ce que les priorités soient déterminées localement et non imposées de l'extérieur. En choisissant l'appropriation locale, nous garantissons que les préoccupations locales sont au centre de la consolidation de la paix. En faisant participer les gens à la définition du problème, nous leur permettons d'acquérir le sens des responsabilités et de s'approprier les solutions.

L'appropriation locale garantit la durabilité des efforts de consolidation de la paix.

La confiance est la clé de voûte de la paix

La confiance unit les relations, les sociétés et les économies. Un conflit violent entraîne la rupture de la confiance. C'est pourquoi nous faisons de sa reconstruction un élément central de notre approche. En travaillant avec tous les secteurs et niveaux de la société pour développer une vision commune de l'avenir, nous contribuons à une meilleure compréhension mutuelle et à la restauration de la confiance.

Le conflit déchire le tissu des sociétés. La méfiance altère toutes les relations, y compris entre les gens et leurs dirigeants. Dans un tel contexte, les plus petits problèmes peuvent dégénérer en violence à grande échelle.

En offrant des espaces de dialogue sûrs, Interpeace aide les sociétés à rétablir la confiance grâce à l'identification collaborative des obstacles à une paix durable et en élaborant des solutions aux problèmes communs.

Suite à un conflit, les politiques actuelles accordent souvent la priorité au « matériel » de reconstruction des pays : infrastructures, bâtiments gouvernementaux, soldats démobilisés, calendrier des élections et reconstructions des postes de police. Très souvent, ces efforts ne parviennent pas à se concentrer sur le « logiciel » essentiel : la réconciliation entre les anciens antagonistes, la confiance dans les institutions publiques et les pratiques traditionnelles de règlement des différends.

La confiance donne aux institutions une légitimité durable et aide les individus et les groupes à rester engagés dans le processus long et ardu de construction d'une paix durable.

C'est en impliquant tout le monde que nous construisons la paix

L'exclusion ou la marginalisation de groupes clés de la société sème les graines d'un regain de violence, exacerbe le ressentiment et leur offre la possibilité de saper le processus. Nos programmes de consolidation de la paix sont conçus dans le but d'inclure des participants issus de toute la société - même ceux qui sont généralement négligés ou considérés comme difficiles à impliquer. Cette approche inclusive garantit qu'une large base de groupes sociaux partagent un sentiment d'appropriation et de responsabilité pour la réconciliation et la reconstruction de leur société.

L'inclusion engage toutes les parties dans un processus de changement et marque le début de la création des relations de compréhension. Avec le temps, cela permet à la société de progresser collectivement vers la modération et le compromis.

Construire une paix durable prend du temps

Bâtir une paix durable est un engagement à long terme. Transformer la façon dont une société gère les conflits est un processus compliqué qui ne peut être réalisé instantanément. Nos efforts de consolidation de la paix en tiennent compte et sont conçus comme des initiatives à long terme.

Construire une paix durable prend du temps. La route vers la paix est cahoteuse, longue, imprévisible et tout sauf droite. Le soutien aux efforts locaux demande patience et cohérence

L'engagement extérieur doit être prévisible et garantir des engagements financiers à long terme. Sans quoi, le maintien des processus de consolidation de la paix devient impossible.

L'approche d'Interpeace met l'accent sur l'instauration de la confiance. Cette approche de la reconstruction de la société et des institutions demande du temps et un engagement à long terme.

Le processus détermine le résultat

Nous consacrons autant d'efforts à ce qui doit être fait pour permettre à une société de construire la paix qu'à la manière dont le processus est abordé. Il est nécessaire non seulement de se concentrer sur l'objectif final de la consolidation de la paix, mais également de veiller à ce que le processus qui y mène soit géré de manière à permettre l'inclusion, un dialogue constructif et la recherche d'un consensus - plutôt que la confrontation et les jeux de pouvoir. C'est le seul moyen de construire une paix durable.

Renforcer les fondements d'une société divisée ne se fait pas sans changement de méthode. La méfiance a tendance à être profondément enracinée. Les problèmes majeurs ont tendance à être politiquement sensibles et urgents. En raison de cette urgence, la tendance consiste à proposer des solutions techniques plutôt que de rechercher des solutions globales à des problèmes complexes. Le succès d'une initiative sera en grande partie déterminé par la manière dont le processus est géré et dont l'engagement de toutes les parties se déroule.