Home - Interpeace : Interpeace
Home - Interpeace : Interpeace

Après les élections au Kenya : construire des communautés fortes grâce à la médiation

5 octobre, 2022
Est. Reading: 2 minutes

Si les élections d'août 2022 au Kenya se sont déroulées sans perturbation notable, la gestion des tensions intercommunautaires après les campagnes et la résolution des problèmes de longue date dans les zones identifiées comme des points chauds nécessitent un soutien continu et une médiation communautaire.

Dans les régions semi-arides et arides du nord et de l'est du Kenya, les tensions intercommunautaires et les différends concernant les ressources rares sont courants, en particulier pendant et immédiatement après les périodes électorales. La marginalisation politique et économique, l'exclusion et l'inégalité sont des problèmes omniprésents dans le Nord-Est et ont un impact négatif disproportionné sur la région. En raison de l'interaction complexe entre les tensions intercommunautaires, l'anxiété liée à la compétition électorale et l'allocation des ressources post-électorales, une médiation continue est nécessaire pour promouvoir la réconciliation politique, répondre aux tensions intercommunautaires apparues pendant les campagnes politiques et aux griefs concernant des problèmes de longue date dans les zones de conflit.

UWIANO, le Réseau des femmes médiatrices et la Commission nationale de cohésion et d'intégration (NCIC) ont collaboré à l'organisation d'un atelier de formation des médiateurs de deux jours. Ils ont reçu le soutien du Bureau de coordination résident des Nations Unies (RCO), d'Interpeace et du Forum du secteur de la paix du Conseil de développement des comtés frontaliers (FCDC), dont le panel indépendant de personnalités éminentes (IPEP) comprend des membres de l'équipe nationale de paix et de médiation. Plus de 100 médiateurs de Lamu, Wajir et Isiolo, trois comtés identifiés comme des foyers de conflit avant, pendant et après les élections, ont participé à la formation. Ils superviseront les aspects pratiques de l'engagement communautaire en étroite collaboration avec les membres des FCDC dans les comtés cibles.

La médiation des conflits devient de plus en plus courante. Cette situation est due au fait que des accords peuvent être conclus sur un large éventail de résolutions de conflits qui auraient été auparavant insolubles.

Although the mediators are respected members of their communities, several are unfamiliar with mediation principles and have limited capacity to facilitate community-level dialogue processes that adhere to international standards. The training sessions will impart skills on deepening understanding of mediation, its processes, and universal ; strengthening mediators' capacity for conflict analysis; political economy analysis; and stakeholder mapping for effective intervention in hotspot counties; increasing knowledge and awareness of gender sensitivity and inclusion in mediation processes (e.g., gender, UNSCR 1325, Leave No One Behind); and discussing the key elements of community dialogue to a community-level audience.

Interpeace has found community mediation to be an effective tool for sustaining peace through locally led peace infrastructure. That approach has been successful in the villages along the North Rift's Kapedo-Lokori corridor, which had become notorious for violent conflict and loss of life and property. Even though the assumptions and values that guide the process vary a lot from place to place, mediation has been used successfully to promote peace in many different cultural settings.